0Voir le panier

Votre panier est vide.

Donnez-lui un sens - remplissez-le de tablette pc, de téléphone mobile, de vêtements, de Auto pièce, et plus encore.

Si vous avez déjà un compte, connectez-vous.

Accueil > EFOX nouvelles > Montres

Corum Ti-Bridge Lady : céramique blanche pour le première modèle féminin

La marque horlogère suisse Corum vient de dévoiler sa nouvelle montres pour femmes : la Ti-Bridge Lady. La première des Ti-Bridge pour dames. Un garde-temps doté d’un boitier en céramique blanche rehaussé de quelques touches d’or rouge, de diamants et de nacre qui abrite le désormais célèbre calibre manuel baguette horizontal de chez Corum. En tout, quatre versions disponibles.
 
Émanation féminine du modèle éponyme né en 2009, la Ti-Bridge Lady est bien sûr, dotée du calibre exclusif CO 007 entièrement conçu et réalisé par Corum. Fidèle à la construction baguette horizontale et aux ponts en titane originels, ce mouvement se pare ici, pour vous mesdames, de décorations inédites : de délicates courbes ondoyantes que l’on retrouve également sur le fond de boîte. Tenu par quatre brides serties de diamants blancs, ce coeur mécanique à remontage manuel bat à la fréquence de 4 Hz, et dispose d’une réserve de marche de 72 heures. 
  
Spécialement imaginé pour mettre en scène cette nouvelle égérie de la maison Corum, le boîtier dévoile ses courbes tonneau dans des dimensions tout en féminité : 40.90 x 35.20 mm. A noter que ce boitier en céramique a été façonné d’une seule et même pièce. Ce qui n’est pas évident, car au cours de la cuisson, la céramique perd un tiers de son volume ! Il est donc impératif que les dimensions soient  précises au micron ! Un défi en entraînant un autre, cette construction d’un seul bloc exige ensuite le montage du mouvement côté affichage, plutôt que par le fond. 
  
Jouant de la transparence propre aux créations de la collection Bridges, la Ti-Bridge Lady révèle son éclat dans une architecture dépourvue de cadran. Tour à tour serti de diamants ou façonné en nacre dévoilant chiffres et index, le réhaut insuffle à la composition une intense profondeur, tandis que la lunette en céramique, en or 18kt serti ou acier serti, vient coiffer l’ensemble, une fois le mouvement CO 007 monté. S’offrant au regard tant côté affichage que par le fond saphir enserré dans la céramique, celui-ci révèle la magie toute linéaire de sa mécanique, soulignée par les finitions brossées soleil de son barillet et le satinage de ses ponts. 
 
La Ti-Bridge Lady se décline dans quatre versions. Trois d’entre elles se présentent dans une boîte en céramique blanche surmontée d’un bracelet en crocodile avec boucle ardillon. La première arbore une lunette en or rouge 18 ct serti de 68 diamants et un réhaut en nacre doté de chiffres romains et de 8 index en diamants. Pourvue du même sertissage, la seconde se pare d’une lunette en acier, tandis, que la troisième version pare sa lunette de céramique et sertit son réhaut en nacre de 8 diamants. 
  
Enfin, la quatrième déclinaison de Ti-Bridge Lady affiche sa différence en troquant la céramique de sa boîte contre un écrin d’or blanc 18 ct serti d’une rivière de diamants. Lunette, cornes et carrure totalisent pas moins de 304 pierres (~ 2.34 carats), auxquelles font écho les 78 diamants (~ 0.49 carat) du réhaut. Ce modèle arbore un bracelet en crocodile blanc doté d’une boucle triple déployante en or gris 18 ct sertie de 26 diamants (~ 0.31 carat). 
Les produits recemment

Les articles que vous affichez , nous allons garder une trace d'eux ici.